Menu

Soupe islandaise au poisson à la yukonnaise

30

5 à 6 portions

Islande

  • 500 g de morue
  • 500 g de saumon
  • 1 gros oignon
  • 1 gros poireau
  • 2 branches de céleri émincées
  • 5 tomates coupées en dés
  • 500 ml de crème de cuisson à 18 %
  • 1 boîte de tomates en purée
  • 2 poignées de ciboulette
  • 3 c. à soupe de vinaigre de vin rouge
  • 3 c. à soupe de vin rouge sec
  • 3 c. à soupe de beurre
  • 4 litres de bouillon de légumes

Étape 1

Hacher finement l'oignon et le poireau, puis les faire revenir avec du beurre dans une grande casserole.

Étape 2

Ajouter le vin rouge et réduire pendant 4 minutes.

Étape 3

Incorporer le céleri et la pâte de tomate et faire revenir pendant 4 autres minutes.

Étape 4

Pendant ce temps, faire réchauffer le bouillon, puis verser.

Étape 5

Ajouter le vinaigre de vin rouge. Cuire à feu moyen-élevé pendant 10 minutes.

Étape 6

Enlever la peau du poisson* et couper en dés.

Étape 7

Ajouter le poisson et les tomates à la préparation.

Étape 8

Baisser le feu et laisser frémir pendant 5 minutes.

Étape 9

Ajouter la crème et les assaisonnements.

Étape 10

Laisser frémir pendant 5 minutes en prenant soin de ne pas faire bouillir.

Étape 11

Servir la soupe dans un grand bol, parsemer de ciboulette. Délicieuse accompagnée de pain au levain frais et de la peau de poisson frite.

*Vous pouvez conserver la peau et la faire frire dans une poêle avec de l'huile et du sel de mer.
Je voyage beaucoup et pour me permettre de partir souvent, je dois parfois trouver des moyens créatifs d'économiser en voyage. En Islande, le coût de la vie est très élevé. Après plusieurs jours de pluie, à voyager seule et à me nourrir de sandwiches consommés à l'abri dans la voiture, je suis arrivée dans un petit village côtier où j'ai découvert un charmant café qui servait une soupe au poisson comme celle-ci. Le prix était raisonnable, alors je me suis permis un bol. J'ai fini par passer l'après-midi dans ce café où l'atmosphère était chaleureuse et réconfortante, tout comme la soupe. Cela fait partie de mes souvenirs les plus marquants de ce voyage, alors j'ai voulu recréer cette soupe ici à la maison. C'est une bonne façon d'utiliser le poisson pêché localement.

Émylie Thibeault-Maloney

Canada, Québec

Au Yukon depuis 2013

Présenté par

AFY

867 668-2663, poste 214

immigration@afy.yk.ca

AFY

Projet réalisé dans le cadre de la Semaine nationale de l’immigration francophone. Automne 2017

Ce site à été financé par :