Menu

Galette des rois

30

8 portions

France

  • 2 pâtes feuilletées à dérouler (pur beurre)
  • 100 g de beurre
  • 125 g de poudre d'amande
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 œufs + 1 œuf pour la dorure
  • Une poignée d'amandes entières (facultatif, mais tellement bon)

Étape 1

Dans un saladier, mélanger le beurre mou avec le sucre en poudre et la poudre d'amande. Ajouter les deux œufs l'un après l'autre, après les avoir bien incorporés chaque fois. Pour donner du croquant à la galette, ajouter une poignée d'amandes entières concassées.

Étape 2

Dérouler une pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. À l'aide d'un pinceau, humidifier les bords de la pâte sans déborder vers l'extérieur.

Étape 3

Répartir la crème d'amande au centre de la pâte. Pour les amateurs de tradition, c'est le moment de mettre la fève.

Étape 4

Déposer délicatement une seconde pâte feuilletée sur la première. Appuyer sur les bords de la galette avec les doigts pour qu'ils adhèrent bien, puis les replier vers l'intérieur jusqu'à la garniture pour bien enfermer cette dernière. Appuyer de nouveau avec les doigts sur les bords, puis les chiqueter en les entaillant avec la pointe d'un couteau.

Étape 5

Mélanger un œuf avec 1 c. à café de lait, puis badigeonner la galette une première fois. Placez-la au réfrigérateur pendant 30 minutes, puis la badigeonner de nouveau. Attention à ne pas déborder sur les côtés de la galette en badigeonnant, car cela aurait pour effet d'empêcher la pâte feuilletée de monter.

Étape 6

Avec la pointe d'un couteau, dessiner des diagonales sur la galette, ou toute autre forme que vous souhaitez (épis, couronne, etc.). Enfourner à 240°C pendant 10 minutes, puis baisser la température à 180°C pour les 20 dernières minutes de cuisson.

Mon papa est fils de boulanger. Lors des célébrations de l’Épiphanie, il préparait la galette des Rois dans laquelle il cachait une fève et un santon (petite figurine représentant un personnage de la Nativité). Étant l’une des plus jeunes de ma famille, j’étais souvent choisie pour me cacher sous la table et désigner le ou la destinataire de la prochaine portion, comme le veut la tradition. Les deux personnes qui trouvaient la fève ou le santon dans leur part de galette étaient alors couronnées roi et reine de la journée.

Isabelle Salesse

France, Languedoc-Roussillon

Au Yukon depuis 1992

Présenté par

AFY

867 668-2663, poste 214

immigration@afy.yk.ca

AFY

Projet réalisé dans le cadre de la Semaine nationale de l’immigration francophone. Automne 2017

Ce site à été financé par :